Les influenceurs du web qui sont-ils ?

Les chiffres sont sortis : en ce qui concerne les plus jeunes, 96% d’entre eux regardent des vidéos sur Youtube, presque autant utilisent Facebook et Instagram est une plate-forme qui rassemble des millions d’utilisateurs. Si les marques veulent obtenir une nouvelle visibilité et de la notoriété, un meilleur trafic sur leur site et un taux de conversion plus élevé, faire appel à des influenceurs est une excellente solution. Ils sont issus de tous les milieux, ont des passions parfois très éloignées les unes des autres mais sont capables de rassembler des milliers d’individus : les influenceurs du web sont les nouveaux publicitaires.


La portée des réseaux sociaux

 Tandis que Facebook est bien souvent consacré aux statuts et commentaires, 4 milliards de vidéos sont visionnées chaque jour sur Youtube. Instagram et ses photos semble inébranlable tant le nombre d’utilisateurs augmente chaque jour, c’est d’ailleurs l’un des réseaux les plus utilisés par les influenceurs pour partager du contenu avec leurs abonnés. Les blogs ne sont pas en reste, les articles rédigés soigneusement par des passionnés de voyage, de mode ou encore de cuisine attirent une foule de suiveurs chaque jour. Si vous avez besoin d’exemples plus concrets, sachez que Cyprien, alias MonsieurDream, Squeezie, Norman ou encore Seb la Frite sont de véritable influenceurs sur Youtube. Parmi les influenceurs aux communautés plus ciblées, on retrouve Fabrice Florent, Anne Lataillade et même Garance Doré, qui influencent principalement via des blogs.


Être influenceur demande du temps et de l’énergie

 Les influenceurs n’existent que depuis le milieu des années 2000, notamment sur Internet, puisqu’il était plus compliqué de diffuser du contenu auparavant. En diffusant des vidéos, des photos, des articles ou de simples posts, ils rassemblent autour d’eux une communauté de suiveurs, qui apprécie particulièrement les prises de position de la personne qu’ils suivent. Certains d’entre eux font la pluie et le beau temps sur les réseaux sociaux, une simple remarque sur Twitter peut faire plonger une entreprise en Bourse, ce fut notamment le cas de Snapshat récemment, après que Kylie Jenner ait publié un simple tweet fustigeant la dernière mise à jour.

Le sport, la mode, les jeux vidéos, les voyages ou encore l’alimentation sont des thèmes fréquemment abordés par les influenceurs qui ont décidé de se préoccuper d’une seule branche. Les plus influents d’entre eux font offices de célébrités et n’ont plus besoin de poster du contenu de façon régulière : la moindre de leurs actions, le plus simple de leurs avis sera analysé et pris en compte par la communauté.


Les micro et les macro-influenceurs du web

Il est possible de catégoriser les influenceurs, qui ne vont pas tous pouvoir être d’une aide précieuse pour une entreprise qui souhaiterait obtenir une nouvelle notoriété. En ce qui concerne les macro-influenceurs, ils possèdent une communauté très diverse de plus de 500 000 suiveurs. Ils ont parfois obtenu de la notoriété en se spécialisant sur un thème, mais depuis, ils ont tendance à se disperser et leur notoriété vient de leurs actions plus que de leurs publications. Il est très compliqué de collaborer avec les macro-influenceurs puisqu’ils ne vont pas amener une plus-value à une entreprise ou à une marque.

En revanche, les micro-influenceurs sont entourés de seulement quelques milliers ou dizaines de milliers de suiveurs et entretiennent des relations sociales avec eux : ils produisent du contenu de qualité et dialoguent avec leurs abonnés. En clair, ils s’impliquent énormément auprès de leur communauté, qui est bien souvent ciblée autour d’un domaine ou d’un thème.

54321
(1 vote. Average 5 of 5)